Rechercher sur ce blogue

mardi 6 février 2018

Mon avis sur "Le jour où tu es revenu"


Série : Alberta Road – 1
Auteure : Mychele S.
Genre : Romance contemporaine

Résumé :

« Becca mène un quotidien très simple sur le ranch de son père ou elle entraîne des chevaux que les gens lui confient. Elle tente de garder les ombres du passé derrière elle.

Quand le pick-up de son ancien amour fait son apparition dans la cour, c'est toute cette apparente tranquillité qui vole en éclat.

Avec le retour de Will, parti sans explications cinq ans plus tôt, Becca remet toute son existence en question.

Laissera-t-elle la rancune, les doutes et les secrets la séparer de l'homme qui fait toujours battre son cœur, ou acceptera-t-elle de lui donner cette seconde chance qu'il semble être venu chercher ?

Pour cela, Becca devra lui avouer la vérité sur le drame qu'elle a vécu après son départ... »

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Mychèle Sorel est une auteure québécoise dont la correctrice est française, rendant ainsi le texte plutôt international, ce que je préfère souvent. Le récit est écrit à la première personne avec alternance de narration entre Becca et Will. Nous avons donc droit à deux points de vue différents qui ajoutent vraiment un + au roman. Sa plume est fluide et avec une petite touche d’humour bien agréable. Au début surtout, quelques mots du langage plus technique des chevaux vous obligeront peut-être, comme moi, à chercher une image sur le web pour vous aider à visualiser. Quoique ça ne m’a pas dérangée du tout. J’ai même pris plaisir à découvrir leur signification!

Honnêtement, c’est la première fois depuis longtemps que je trouve un récit au présent aussi fluide. C’est rafraîchissant! Ah, mais je sais pourquoi! C’est parce que le texte est, à l’origine, au présent! Il ne s’agit pas d’un récit au passé qu’on a traduit au présent! Enfin un original! Merci Mychele S. de me réconcilier avec ce temps de narration! Ça me donne même envie d’écrire mon prochain roman au présent...

Quant au texte, dès le début, les belles descriptions me donnaient l’impression d’être dans un film. Je m’imaginais très bien le décor, ainsi que ressentais clairement l’ambiance et la dynamique entre Becca et son père, ou entre Becca et ses animaux. Puis, quand son père lui annonce la venue de nouveaux employés, j’ai aussitôt été intriguée. Je me suis créé des attentes pour la suite que je tentais de deviner. C’est ce que l’on appelle « capter l’intérêt du lecteur »! Tout au long de ma lecture, j’ai vraiment senti que l’auteure maîtrise le sujet des chevaux et du travail sur un ranch, ce que j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié. Vous savez, quand vous apprenez sans en avoir l’impression parce que tout coule tellement bien et que c’est agréable? Eh bien, avec ce roman, c’était comme ça quant au domaine du ranch que je ne connaissais finalement qu’en surface. Un autre énorme + pour cette auteure est qu’elle n’est pas vulgaire! Au contraire, elle nous raconte une belle histoire d’amour, de pardon, de tendresse, avec les hauts et les bas d’un couple, et ça, c’est tout simplement merveilleux!

Bon, vers la fin, j’ai senti un ralentissement dans le rythme. En fait, l’auteure nous offre une petite pause, comme une douce balade dans le quotidien de Becca et Will, avant que tout n’explose. J’avoue que j’aurais préféré que la cadence du reste du roman se poursuive, mais je sais que plusieurs apprécieront beaucoup ce petit répit. Pour ma part, c’est surtout parce que je lis habituellement des fictions où la romance se retrouve au second plan, il me faut une intrigue qui me tient sans cesse en haleine. Et ici, l’intrigue était bien là, mais disons qu’elle jouait un peu à cache-cache... Par contre, l’envie de vouloir tout découvrir, elle, restait bien présente.

Bref, un charmant style d’écriture, une romance touchante et vraie, des non-dits qui maintiennent l’intérêt du lecteur... tout pour passer un bon moment de lecture! Ce fut pour moi une très belle découverte qui plaira certainement aux amateurs de romance ou de chevaux.

Page Facebook de l'auteure

Blogue de l'auteure


Lire la suite ...

vendredi 26 janvier 2018

Mon avis sur "L'Héritière"


La Sélection (tome 4)
Auteure : Kiera Cass
Genre : littérature jeunesse, dystopie, romance.

Résumé :

« 35 PRÉTENDANTS. 1 PRINCESSE. LE DÉBUT D'UNE NOUVELLE SÉLECTION.

Vingt ans après la Sélection d'América Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Iléal... »

Ma note : 5/5 avec mention coup de cœur!💖

Mon avis :

En lisant le résumé, j’étais déçue. Je ne m’attendais pas à changer de protagoniste principal! Eh oui, dans ce tome, on passe à la génération suivante! Je dois avouer que j’ai toujours cessé de lire les sagas où une nouvelle narratrice prenait soudainement la relève. J’étais attachée à America et je pensais bien poursuivre cette histoire en sa compagnie. Bon, elle fait encore partie de l’entourage d’Eadlyn, mais nous ne sommes plus dans sa tête! Pour donner une chance à ce tome 4, j’ai tout de même continué ma lecture, très très lentement, comme si l’histoire devait m’apprivoiser. Les 4 premiers chapitres furent les plus pénibles, l’apprivoisement ne venait pas facilement… Mais dès la Sélection annoncée, tout devint plus intéressant, et je pus laisser derrière moi ma déception du début pour embarquer pleinement dans cette nouvelle aventure. Fiou! Toutefois, je n’ai vraiment accroché à l’histoire qu’à partir du chapitre 13 (environ au tiers du livre).

J’aime la plume de Kiera Cass! Elle a un réel don pour nous faire entrer dans la tête de la narratrice. On a l’impression d’accompagner Eadlyn partout et d’évoluer avec elle. Sans qu’on sache vraiment pourquoi, ce personnage s’est construit dans son esprit un tas de murs protecteurs. Mais lentement, on découvre et on voit ces murs s’abaisser un à un et son cœur se réchauffer. J’ai toujours aimé les romans avec narration au « je » où l’on est témoin de l’évolution du personnage comme si on était un petit oiseau, constamment perché sur son épaule, qui entendait la moindre pensée. Mais surtout, j’aime quand ce changement est bien expliqué, qu’on en comprend donc les raisons et que c’est cohérent. À mon grand bonheur, c’est le cas dans « L’Héritière ». Aussi, on suit ici la vie de celle qui sélectionne, plutôt que celle d’une candidate comme dans les 3 premiers tomes. Et ça, ça m’a beaucoup plu! En fait, j’ai bien apprécié découvrir les deux côtés de cette Sélection!

Oh! Et que d’émotions j’ai vécues durant ma lecture! J’ai souri à quelques reprises, oui, mais c’est en un déluge de larmes qui embrouillaient les mots que je l’ai terminée! Signe que, finalement, je me suis vraiment attachée au personnage d’Eadlyn... En fait, c’est la première fois qu’une auteure arrive à autant capter mon intérêt après un changement de protagoniste dans une même saga. Dans tous les autres cas, sans exception, j’ai refermé le livre pour ne plus jamais le rouvrir. Kiera Cass a donc, ici, réalisé tout un exploit!

Bref, une fois la nouvelle narratrice apprivoisée, je me suis laissée totalement emporter par l’histoire qui est même devenue un coup de cœur! L’Héritière plaira certainement aux fans de romance en société dystopique.
Lire la suite ...

vendredi 19 janvier 2018

Pour ses 2 ans, le blogue change!


Eh oui! 2 ans déjà que j’entretiens ce blogue cher à mon cœur! Et je compte bien continuer, surtout que vous êtes de plus en plus nombreux à le visiter. 😀

Pour l’occasion, je lui ai donné un nouveau look. Qu’en pensez-vous? Je voulais que les couleurs s’harmonisent mieux à celles de mes romans. Et puis, je n’aimais pas la barre de menu précédente, celle qui venait par défaut avec le modèle blogger que j’avais choisi. Ça me donnait envie de changer de modèle, mais je sais d’expérience que ça demande beaucoup d’ajustements par la suite et me jeter dans la gueule du loup ne me tentait pas trop. Heureusement, je suis tombée, tout à fait par hasard, sur un tuto pour modifier la barre de navigation. Pour les blogueurs que ça intéresse, voici le lien : Lady bird red. J’ai donc pu entièrement la personnaliser à mon goût. J’ai moi-même dessiné cette branche que j’ai mise en image d’arrière-plan de la barre. Ça vous plaît? J’hésitais entre une plume pour écrire (voir ci-dessous) ou cette branche d’arbre d’où provient le papier et qui rappelle la plante et le bois sur l’image du haut… Tiens, je vais faire un sondage (il paraîtra au haut du blogue jusqu’à la fin de janvier 2018). Dites-moi laquelle vous préférez. 

#1: Plume blanche
#2: Plume couleur bois
#3: Branche
Avec ce « relooking » et cette nouvelle barre de menu, j’en ai profité pour ajouter un onglet que j’ai nommé « Mes lectures ». Il s’agit d’une page où je regroupe l’ensemble de mes chroniques littéraires, ainsi que mes articles au sujet d’auteurs ou de romans autres que les miens. Puisque ce genre d’articles commence à s’accumuler, il était temps que je les rassemble quelque part. En fait, j’ai pris l’idée sur ce blogue : L'envol des mots. Je trouvais ça génial, pour moi qui le visitais, de pouvoir retrouver tous ses avis sur une page. C’est si facilitant que chaque blogue littéraire devrait faire pareil! Petit message subliminal, ici, pour les blogueurs qui me lisent… OK, pas si subliminal ni même subtil, finalement. Allez-y, je vous garantis que vos lecteurs l’apprécieront!

Bon, si tous ces onglets aux titres étranges vous embrouillent et que rien ne va plus, je vous rappelle que le « À propos » contient la signification de chacun d’un.

Sur ce, je vous remercie sincèrement, chers visiteurs du blogue, de me lire! Ce qui m’étonne toujours, d’ailleurs, que les gens me lisent! Je ne dois pas être si ennuyante, finalement… 😉 Votre intérêt me fait tellement plaisir! Et de mon côté, j’aime beaucoup nourrir ce blogue et partagez avec vous! J’ai l’impression qu’à son tour, il me nourrit! Une nourriture des plus saines et réconfortantes! 
Encore merci! 😊

Lire la suite ...

jeudi 18 janvier 2018

Mon avis sur "L'Élue"


Série : La Sélection (tome 3)
Auteure : Kiera Cass
Genre : littérature jeunesse, dystopie, romance.

Résumé :

« UNE SEULE CANDIDATE SERA COURONNÉE

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.
America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une... »

Ma note : 5/5 avec mention coup de cœur!💖

Mon avis :

Dès les premières pages, la confusion que j’avais ressentie durant la lecture du tome 2 réapparut. J’ai eu l’impression qu’America revenait sur certaines décisions que je croyais qu’elle avait déjà prises. Ça commençait mal... Mais heureusement, cette confusion disparut quelques pages plus loin, aussitôt qu’America clarifia ses sentiments. Et à partir de ce point,  ce livre fut un vrai coup de cœur! Contrairement aux deux premiers tomes dont le début était plus lent, ici, l’histoire démarre dans l’action, et le rythme se poursuit jusqu’à la fin! Pas toujours dans l’action (ce qui ne serait pas vraiment souhaitable), mais avec un grand intérêt soutenu!

L’histoire de ce tome aborde davantage le côté politique du pays Illéa, ce que j’ai vraiment apprécié. Ne croyez pas que je raffole du genre thriller politique, non. Je lis pour m’évader et je déteste quand un roman me demande beaucoup de concentration. Mais dans L’Élue, le côté politique est si clairement expliqué qu’il demeure simple. Donc, aucun cassage de tête ici, seulement plus d’intrigues et d’intérêt.

Quant au scénario, tout est parfait! Je le trouve bon et captivant! J’ai même eu quelques surprises que je n’avais pas vues venir et... j’adore ne pas résoudre toutes les intrigues (je les devine souvent)! Je l’ai déjà dit, mais je le répète, cette auteure a un don, celui de nous faire vraiment entrer dans la tête d’America et de nous faire vivre ce qu’elle ressent. Quand elle est confuse, on ne comprend pas non plus. Quand elle a peur, on angoisse en attendant la suite. Quand elle a mal, on souffre aussi. Quand elle est triste, on a envie de pleurer. Et quand elle est heureuse, on sourit tout en lisant!

Bref, un roman captivant et sans aucune longueur. Un coup de cœur pour moi! L’Élue plaira certainement aux fans de romance en société dystopique.

Lire la suite ...

Articles au hasard

Blogger