lundi 27 juin 2016

L’illustration de couverture



Note: Article mise à jour le 23 mars 2017.

Bonjour à tous! Certains le savent, je m’amuse parfois à faire quelques graphismes. Je vous présente aujourd’hui une de mes créations, ma page couverture personnelle pour mon tome 1, et vous donne aussi quelques conseils au cas où vous aimeriez vous lancer dans la conception d’une page couverture ou autre image. Mais avant, répondons à une petite question que vous vous posez peut-être :


Pourquoi ai-je fait une illustration de couverture?

  1. D’abord pour mon plaisir personnel, car j’aime réaliser de belles images. Qu’il s’agisse de photographie ou d’un graphisme, c’est pour moi une belle façon d’exprimer mon côté artistique et de jouer avec les couleurs. C’est comme une œuvre en soi, comme une toile… Et quand elle me plaît, j’en suis bien évidemment fière!
  2. Aussi parce que chaque fois que je commence à écrire un nouveau roman, après avoir terminé mon plan, j’aime créer ma page couverture. Le fait d’avoir un visuel de mon roman m’accompagnant dès le début de l’écriture m’inspire énormément! Ça m’aide à visualiser mon roman comme étant déjà un livre terminé. J’utilise cette image de couverture comme vignette du lien du document Word de mon roman (avec Windows 10). Également dans ce même document, je l’y intègre comme première page faisant en sorte que, chaque fois que j’ouvre mon roman pour le travailler, j’y vois l’illustration de la couverture. Petite astuce si vous voulez faire comme moi, dans Word, placez l’image en choisissant un habillage devant le texte (en fait, devant une page blanche), puis recadrer l’image pour recouvrir complètement la page et ainsi ne plus voir le blanc. De cette façon, l’image aura vraiment l’air d’une page couverture de roman, d’autant plus si vous transformez votre document en PDF! C’est ainsi que je l’envoie à mes bêta-lecteur. J’y modifie également la mise en forme et la mise en page pour que le tout ressemble à celles d’un réel roman. J’espère ainsi leur donner l’impression de lire un roman publié…
Ancienne couverture du tome 1

Voici donc cette fameuse page couverture. Je l’ai énormément retravaillée depuis le début, mais maintenant, elle me plaît ainsi… Bien sûr, j’y ai intégré un filigrane pour empêcher toute reproduction et, ici, je n’y ai pas mis mon nom. Dites-moi ce que vous en pensez…

J’ai moi-même dessiné le cheval. Et la montagne provient d’une photographie modifiée. Pas la peine de vous dire que j’ai déjà aussi complété celles pour les tomes 2 et 3… Elles sont très différentes les unes des autres, tout en étant du même style.


Voici maintenant la couverture finale... Vous pourrez constater qu'elle a beaucoup changé! Suite aux conseils d'une graphiste professionnelle (merci Maelinn!) et à l'idée de ma mère d'y ajouter mon héroïne, car je trouvais qu'il y manquait quelque chose, c'est ce que ça a donné!

Couverture finale du tome 1

Ce qui m’a inspiré cette page couverture :
Le cheval blanc est un élément marquant du tome 1. Et la montagne rappelle le titre… J’ai regardé plusieurs pages couverture de roman sur le web, observé leur titre, qui contient d’ailleurs souvent des effets et plusieurs types de police d’écriture. Cela m’a fait réaliser qu’on pouvait tout faire avec une page couverture! Il y en a tellement de belles de tous genres! Mais je dois dire que ce qui m’a inspirée le plus et en premier lieu, ce sont les pages couverture de la série Twilight de Stephenie Meyer.


Le design y est très épuré, simple et raffiné, et se trouve sur fond uni et foncé. Je cherchais donc simplicité, finesse et design épuré. Ai-je réussi? À vous de me le dire… Il est moins épuré depuis que j’y ai ajouté la montagne, mais d’un autre côté, il me semble plus complet. Bien que ces pages couverture m’aient au départ inspirée et qu’au début je n’avais en tête qu’un cheval blanc sur un fond bleu noir, vous constaterez à quel point mon idée s’est au fil du temps transformée pour devenir une conception bien personnelle et totalement différente des couvertures de Twilight.


Vous possédez des talents artistiques cachés (ou non) et voulez créer votre propre page couverture? Voici mes conseils :

  • Procurez-vous un logiciel de dessin et de traitement d’image. Commencez par ceux que l’on peut télécharger gratuitement pour vous habituer à l’interface et savoir si vous aurez la piqûre d’aller plus loin. Je vous mets plus bas le lien de sites qui vous propose quelques logiciels gratuits. Notez que je n’ai essayé aucun de ces logiciels. Je ne saurais lequel vous recommander… Mais avec un peu d’imagination, je suis certaine qu’ils vous permettront de faire de très belles créations. Ensuite, si ce n’est pas suffisant pour vous et que vous y avez pris goût, procurez-vous un logiciel plus performant. Personnellement, j’ai appris voilà des années de cela à utiliser une ancienne version de flash professionnel avec laquelle je créais des cartes animées 2D. Je possédais alors un site de cartes virtuelles animées. C’est ce que j’utilise encore pour tracer mes dessins… J’ai aussi un logiciel de traitement d’image où j’importe mon dessin (comme ici celui du cheval) pour ensuite y ajouter beaucoup d’effets et complètement le transformer!

Logiciel de dessin et traitement d’images :

Logiciel de traitement de photo :

Logiciel de photo et graphisme :

  • Une fois le ou les nouveaux logiciels en main, visionnez quelques tutoriels sur YouTube ou lisez-en sur le blogue de votre choix. Les tutoriels m’ont beaucoup appris et m’ont été très utiles! En cas de question, référez-vous aussi à la section « aide » du logiciel, cela aussi m’a été très utile quoiqu’on y retrouve souvent des explications plus complexes que dans les tutoriels…
  • Pratiquez-vous. N’oubliez pas qu’il sera toujours temps d’améliorer votre création plus tard. Cette couverture de mon tome 1 n’est vraiment pas ce qu’elle était en première version! Ça doit être la version #50!
  • Ne vous découragez pas! Parvenir à un résultat que vous trouverez satisfaisant prend du temps et de l’expérience…


Mais vous trouvez que vous manquez de talent en dessin…

Eh bien, prenez des photos ou trouvez-en libre de droit d’auteurs sur internet (il existe des sites comme https://pixabay.com/fr ou http://www.photo-libre.fr qui possède ce genre d’images gratuites que vous pouvez utiliser) et modifiez-les. Découpez-les, combinez-les, changez-en les couleurs, ajoutez-leur des effets, etc. Les possibilités sont infinies avec un peu d’imagination et de créativité!



Et voilà pour l’illustration de couverture! J’espère que vous avez apprécié… Pour ma part, j’ose même envoyer cette image de couverture personnelle accompagnant mon document Word aux maisons d’édition. Est-ce une bonne idée? Je ne sais pas, certains diront sûrement que non. Mais moi je la trouve belle et même d’un look digne d’une vraie page couverture de roman, pourquoi donc l’enlèverais-je de mon document Word alors qu’elle est là depuis le début? Et vous, qu’en pensez-vous?


jeudi 23 juin 2016

Word : astuces pratiques (la navigation)



Il existe plus d’une façon de rapidement naviguer à travers un document de plusieurs pages. Dérouler les pages, une à la fois, n’est pas pratique, est étourdissant, on ne s’y retrouve pas facilement, et prend de notre précieux temps! Dans cet article, je vous présente celles que personnellement j’utilise.

Mais avant, voici les liens vers les articles précédents de cette série pour consultation au besoin :

1 : Atteindre directement une page précise

Tout en bas de votre document Word, au coin gauche, vous devriez trouver le numéro de page à laquelle vous êtes dans votre document (flèche rose sur l’image). 

Cliquez dessus, cette fenêtre apparaîtra.


Entrez le numéro de page dans l’espace libre prévu, puis appuyez sur « retour » (ou « enter » sur clavier anglais), et vous atteindrez alors directement cette page. Tout simple et si rapide!

Et moi, quand est-ce que j’utilise cette méthode? Lorsque je me souviens précisément du numéro de la page à atteindre.

2 : Utiliser le volet de navigation

 Dans affichage, si on coche le petit carreau devant « volet de navigation », on pourra voir ce volet apparaître à la gauche du document (voir ce volet encerclé de rouge dans l’image). Mais il y a une méthode encore plus rapide! Celle que je préfère utiliser : cliquer sur la section du bas gauche du document « page 1 sur 44 » (le dernier chiffre représentant le nombre total de pages de votre document). Cela fera apparaître le volet de navigation.

Vous ne le trouvez pas? Alors regardez sur la première image de cet article, la section juste à droite de celle où pointe la flèche rose. Vous voyez? Si vous cliquez à nouveau dessus, le volet de navigation disparaîtra! Encore une fois… tout simple!

Bon, pourquoi je m’amuse à vous faire apparaître et disparaître ce volet de navigation? Eh bien, il pourrait vous être bien utile si vous vous attardez juste un peu à vous familiariser avec lui. Alors, pour mieux le connaître, voyons ces différents modes. Il y en a trois que vous voyez sous forme d’onglets (titres, pages, résultats).

  • Titres
En cliquant sur « Titres », tous vos titres s’afficheront automatiquement dans le volet, bien sûr, si vous avez créé au moins un titre dans votre document (voir l’article précédent sur la mise en forme). L’avantage, c'est d’y avoir une meilleure vue d’ensemble des sections de votre document, réparties par titres, ou par chapitres, pour un roman! Vous n’avez qu’à sélectionner le titre (ou chapitre) de votre choix et hop, vous y voilà!


Et moi, quand est-ce que j’utilise cette méthode? Très souvent! Chaque fois que je suis à une autre page de mon document et que j’ai besoin d’aller à un chapitre particulier, comme pour faire une correction parce que je viens de m’apercevoir d’un détail manquant ou erroné. Alors je mémorise la page à laquelle je me trouve, puis je sélectionne le titre du chapitre dans le volet de navigation, j’y fais une recherche avancée (que nous verrons dans un autre article) pour me rendre directement au mot souhaité dans ce chapitre, je corrige le tout, puis clique sur le numéro de page (au coin bas gauche), j’y entre le numéro de page où je me trouvais avant de vouloir faire une correction, j’appuie « retour » ou « enter » et j’y suis de nouveau! C’est très rapide et m’évite de chercher partout dans mon document…


  • Pages

En cliquant sur « Pages », un aperçu miniature de chaque page s’affichera dans le volet, une à la suite de l’autre. Vous pouvez les survoler à l’aide de la barre de défilement à droite jusqu’à ce que vous trouviez la bonne page, puis cliquer sur cette page et vous y parviendrez aussitôt.


Et moi, quand est-ce que j’utilise cette méthode? Pas très souvent, plutôt quand j’ai des documents avec images ou tableaux et que je ne me souviens plus du titre de la section où je veux me rendre. Les pages permettent d’avoir un visuel. En les déroulant, je recherche donc l’image ou le tableau près de la section recherchée, comme un point de repère. Dérouler ces petites pages miniatures va plus vite et donne une meilleure vue d’ensemble que de dérouler les grandes pages…


  • Résultats

Juste sous le titre « Navigation », il y a un espace libre indiquant « rechercher un document ». Essayez d’y entrer un mot que vous savez présent dans votre document. Alors, ce mot sera surligné en jaune partout dans votre document, mais aussi, dans le volet de navigation. L’onglet « Titres » vous indiquera en jaune sous quels titres ce mot se retrouve, l'onglet « Pages » vous les indiquera également, et dans l'onglet « Résultats », vous y verrez des extraits de phrases où ce mot se retrouve. En cliquant sur une phrase, vous y parviendrez directement. Mais attention! Avant de vous y rendre, n’oubliez pas de mémoriser la page où vous étiez pour éviter de la chercher pour y retourner…


Et moi, quand est-ce que j’utilise cette méthode? Rarement, mais parfois utile quand je me souviens à peu près de la phrase, mais pas des mots exacts qui entourent celui que je cherche, ni du chapitre dans lequel il est, et que mon document en contient beaucoup trop pour utiliser « recherche avancée » (que nous verrons dans un autre article).


Astuces :


  1. J’aime bien créer un titre pour la fin que j'intitule « Fin » ou « Table des matières », car c'est là où j'en insère une. Je peux ainsi directement m’y rendre si je veux, comme quand je veux seulement poursuivre l’écriture de mon document. Je me rends à « Table des matières », puis je recule d’une page. Normalement, en ouvrant notre document, Word affiche automatiquement un petit signet où nous pouvons cliquer pour nous rendre directement à l’endroit où nous étions à la fermeture de celui-ci. Je l’utilise fréquemment, mais si on se rend d’abord ailleurs dans le document, ce petit signet si pratique disparaît! C’est là que le titre « Table des matières » est utile en allant cliquer dessus dans le volet de navigation…
  2. Il est aussi possible de glisser un titre du volet de navigation pour le déplacer ailleurs et ainsi, traîner avec lui tout le texte qui se trouve sous lui. Pratique pour déplacer une section complète que finalement, nous n’avons pas mise au bon endroit!
  3. Ou alors, en cliquant à droite sur le titre (dans le volet de navigation), vous avez l’option de sélectionner l’entête et son contenu. Très pratique et rapide pour copier-coller un chapitre entier pour, par exemple, le transférer dans un autre document. Moi, je l’utilise aussi quand vient le temps de le sélectionner pour le corriger avec le logiciel Antidote.

3 : Naviguer à l’aide des titres

Directement dans votre texte, en passant la souris juste à gauche d’un titre, un petit triangle apparaîtra. Il pointera vers le bas, indiquant ainsi que le texte est visible sous ce titre. En cliquant dessus, il pointera alors vers la droite, indiquant que la section de texte sous le titre est fermée (ou rétractée et invisible). Cliquez à nouveau dessus pour la rouvrir. 
Et moi, quand est-ce que j’utilise cette méthode? Rarement, mais parfois pratique quand on a peu de titres et qu’on veut mieux s’y retrouver en déroulant les pages de notre document.


4 : Créer et modifier la table des matières

J’insère souvent la table des matières à la dernière page de mon document où j'associe le titre « Table des matières » au Titre 1 de la fenêtre de Style (onglet Accueil). Je me sers de cette table des matières pour avoir un aperçu rapide du nombre de pages de tous mes chapitres. Cela m’est utile lorsque je vérifie si un de mes chapitres en vaut deux et si je devrais le séparer en deux. Ou encore, quand j’ai de très courts chapitres et que je pense à en combiner deux. C’est une façon bien personnelle de faire... Je ne l’utilise pas pour naviguer dans mon document, mais c’est possible, en cliquant sur le titre dans la table des matières, cela, pendant que vous appuyez sur CTRL. Si créer une table des matières vous intéresse, voici comment faire.
Allez dans l‘onglet « référence », puis « table des matières » (premier à gauche) et choisissez une des tables prédéfinies.  

Une table des matières sera automatiquement créée avec les titres de votre document (que vous aurez d’abord créés). Vous pouvez la redimensionner à votre goût, car si vous avez des titres plutôt courts (comme c’est souvent le cas dans un roman), le numéro de page se trouvera bien loin et peut rendre le visuel plus difficile. Donc, pour rapprocher le numéro de page au titre, sélectionner toute la table des matières en la survolant avec la souris, puis un cliquez à droite sur un des titres. Dans la fenêtre, choisissez « paragraphe… », puis « tabulation… » (en bas à gauche). 

Dans la nouvelle fenêtre, vous pouvez diminuer la position à 10 cm pour rendre la table plus étroite. Plus bas, vous pouvez choisir l’alignement de la table (ne fonctionne pas toujours… allez savoir pourquoi!), puis les points de suite (entre le titre et le numéro de page). Pour s’éviter des maux de tête, pour l’alignement, il est préférable de sélectionner toute la table des matières et de choisir l’alignement (gauche, central, droite) dans l’onglet « Accueil » de Word. Ça fonctionne mieux ainsi!
Si vous avez beaucoup de titres et que vous souhaitez réduire l’espace entre les titres dans la table des matières pour que celle-ci soit moins longue, il s’agit de sélectionner à nouveau toute la table, cliquez à droite sur un titre, choisir « Paragraphe… », puis cocher « Ne pas ajouter d’espace entre les paragraphes du même style ».

Votre table ressemblera à ceci (ici, dans la tabulation, j’ai mis une position, ou largeur, de 6 cm) :
Lorsque vous modifiez un titre ou faite des corrections qui jouent sur le nombre de pages des chapitres, vous n’avez qu’à mettre à jour la table de la façon suivante : clic droit sur un titre de chapitre dans la table, choisissez « mettre à jour les champs », vous avez alors le choix de mettre à jour les numéros de page seulement ou toute la table des matières (utile lorsque vous avez apporté des changements à un titre). 

Vous n’en voulez plus? Alors supprimez-la! Pour se faire, cliquez dans la table (n’importe où), vous verrez apparaître des icônes au haut de cette table. Cliquez sur la petite flèche entre les deux images miniatures de pages, puis sélectionnez la dernière option du bas « supprimer la table des matières ». Et voilà!


Voilà pour la partie navigation! N’oubliez pas, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser. Il me fera plaisir d’y répondre au meilleur de mes connaissances. Si vous possédez d’autres astuces, partagez-les dans les commentaires ou écrivez-le dans votre prochain article de blogue et mettez le lien de votre article dans les commentaires. J’irai les lire avec intérêt! Sur ce, je vous dis à bientôt pour la prochaine partie : les insertions!

vendredi 17 juin 2016

Word : astuces pratiques (mise en forme et création)



La mise en forme... il ne s'agit pas ici d'exercices! :)

Il s'agit plutôt d'appliquer un style à votre texte. Et pour moi, le faire dès le début me permet de gagner beaucoup de temps par la suite! Au fur et à mesure, je vous expliquerai comment et vous comprendrez, surtout lorsque nous aborderons la partie navigation (le prochain article) et la partie correction (dernier article de cette série). Créer une mise en forme m’est devenu indispensable et j’espère que ça vous sera aussi bien utile!

Je vous entends me dire : « Oui, mais j'ai déjà écrit une bonne partie de mon texte! » Pas de problème! Si vous désirez donner du style à un texte qui n’en possède pas, cela vous demandera un petit peu plus de travail, plutôt que de le faire dès le début, mais cela demeure possible. Vous en constaterez tout de même certains avantages lorsque vous travaillerez de nouveau votre document ou que vous y naviguerez.

Maintenant, commençons par le début. Pour bien me suivre dans cette formation, je vous suggère de réduire la taille de la fenêtre de cet article, d’ouvrir un de vos documents Word et d’en réduire également la taille pour positionner ces deux fenêtres une au-dessus de l’autre. C'est dans ce document Word que nous expérimenterons. Attention! Pour éviter quelques incidents, je vous suggère donc d’enregistrer ce document sous un autre nom, par exemple « NomDuDocument-essai ». Ce nouveau document nous servira de petit laboratoire!



1 : Choisir un style et l’appliquer au texte


Je vous ai préparé de belles petites images pour vous aider à mieux comprendre. Les visuels seront très contents! Sur celle-ci, en mauve, vous voyez où se trouve la fenêtre de Style dans l’onglet Accueil. Quand vous créez un nouveau document, des styles par défaut s’affichent. Pour le moment, utilisons simplement ceux que nous offre Word, par défaut.


Exercice 1:
Eh oui! J'ai même de beaux petits exercices pratiques, juste pour vous! Parce que pour mieux apprendre, il faut le faire soi-même! Allez-y! Faites-le et vous ne le regretterez pas... du moins j'espère! ;) J'ai l'impression que je me mets de la pression ici...
Déplacez votre curseur sur un paragraphe de votre texte, puis cliquez sur le style Normal (voir à gauche dans la section Style en mauve sur l’image). Tout le paragraphe se transformera selon les paramètres de Normal. Mais… et les autres?
Lorsqu’on commence à écrire dans un nouveau document, le texte s’écrit avec le style Normal par défaut. Mais dès que vous apportez un changement à la police d’écriture (taille, autre police, etc.), un lien se coupe entre votre texte et le style Normal, comme si vous écriviez désormais en mode libre. Vous devrez donc le relier à nouveau au style Normal. Vous en comprendrez les avantages plus tard, mais sachez que cette étape est nécessaire aux prochaines.
Vous devez d’abord associer tout votre texte au style Normal (c’est celui qu’on utilise généralement pour tout le texte sauf les titres), pour vous éviter un temps fou, je vous suggère de tout simplement Sélectionner tout (encerclé en vert sur l’image, cliquez dessus, puis choisissez Sélectionner tout) ou encore plus simple, d’utiliser les touches « CTRL » + « a ». Lorsque tout votre texte est sélectionné, cliquez sur l’encadré du style Normal dans la section Style. D’accord, tout votre texte, incluant les titres, sera transformé en Normal. À l'étape suivante, nous changerons les titres. Généralement, un document contient moins de titres que de paragraphes, ce pourquoi il est tout de même plus rapide de d’abord modifier tout le texte.
Maintenant, changeons les titres. Déplacez votre curseur n’importe où sur la ligne du grand titre de votre document (comme le titre de votre roman), puis cliquez sur l’encadré du Titre 1. Les paramètres du style Titre 1 s’appliqueront à votre titre. Si vous avez des sous-titres, comme des titres de chapitres. Bien que je préfère donner des titres à mes chapitres, je sais très bien que plusieurs préfèrent qu'un numéro. Mais oui, même s’il ne s’agit que d’un numéro, faites le même exercice, mais en sélectionnant Titre 2. Encore une fois, j'espère que vous ne le regretterez pas... Ben non! J'ai confiance, voyons! Par contre, pour appliquer ce style à chacun de vos sous-titres, vous devrez malheureusement répéter cette méthode à tous vos sous-titres, un à la fois, ou en les sélectionnant, encore un à la fois, à l’aide de « CTRL » appuyé. Et je ne blague même pas ici...



Voilà! Maintenant, vous avez appliqué un style à tout votre texte! Si vous déplacez votre curseur sur votre grand titre, remarquez qu’il y a un carré bleu autour de Titre 1 dans la fenêtre de Style. Cela indique que ce titre a effectivement été associé au style Titre 1. Pour le texte, Normal sera alors encadré de bleu.



2 : Créer un style personnalisé et l’appliquer au texte

Mais qu’advient-il si ce style par défaut ne vous convient pas? Eh bien, changeons-le! Notez qu’une fois les paramètres de style modifiés, puis enregistrés, ils demeureront ainsi dans ce document.


Exercice 2:
Si vous voulez éviter de transformer par erreur un titre en Normal, déplacez d’abord votre curseur sur la partie à modifier, soit ici, sur votre texte au style Normal. Cliquez à droite sur l’encadré du style Normal dans la fenêtre de Style et choisissez Sélectionner toutes les occurrences […] (ce qui sélectionne tout le texte possédant le style Normal puisqu’on souhaite le changer partout). Cliquez de nouveau à droite sur Normal, puis choisissez Modifier… Une fenêtre comme sur l’image apparaîtra. Maintenant, amusez-vous avec les paramètres! Laissez aller l'artiste en vous... :) Changez à votre goût la police d’écriture, la taille, la couleur, l’alignement et l’interligne comme vous voulez. Puis, appuyer sur OK. Maintenant, tout le texte au style Normal possède vos paramètres personnalisés! N'est-ce pas joli tout ça? Eh bien, si vous me répondez que non, n'oubliez pas que c'est vous qui avez choisi les paramètres! :) 

3 : Modifier un style

Si vous aviez modifié un style mais que vous voulez le changer de nouveau, il s’agira de répéter la procédure de l’exercice 2. Très pratique et très rapide pour, par exemple, modifier la taille de tout votre texte d’un seul coup!

4 : Créateur de style

Maintenant, saviez-vous que le style par défaut n’est qu’un style parmi plusieurs déjà inclus dans Word? Si vous n’avez aucune idée de quel style donné à vos titres ou que vous doutiez que ce que vous choisissez fasse belle figure, sachez que Word met à votre disponibilité un créateur de style! Vous n’avez qu’à y choisir votre style prédéterminé préféré, la palette de couleur (également prédéterminée), la police d’écriture, et hop, vous avez créé votre style! Tous les styles (Normal, Titre 1, Titre 2, etc.) seront modifiés d’un seul coup! 

 

Dans l’onglet Création, vous trouverez complètement à droite dans la fenêtre Mise en forme de document, le thème produit automatiquement par Word à partir des styles par défaut que vous venez de personnaliser. Placer votre document de façon à en voir les titres, sous-titres et texte, puis passez votre souris sur les autres thèmes (à droite), vous aurez un aperçu de leur effet sur votre texte (surtout sur vos titres). [Note : « Je passe la souris dessus et je ne vois pas l'aperçu! » me direz-vous! Je vous répondrai ceci: si vous n’avez pas fait l’étape précédente, celle d’associer votre texte et vos titres aux différents styles (Normal, Titre 1, Titre 2), vous ne pourrez pas voir cet aperçu des thèmes sur votre texte.] N’oubliez pas de regarder les autres choix en cliquant sur la minuscule flèche (encerclée en vert sur l’image). Pour encore plus de choix, cliquez sur Thèmes (jolie flèche rose sur l’image) et choisissez un autre thème principal. D’autres sous-thèmes apparaîtront alors dans la fenêtre Mise en forme du document.

Exercice 3:
Choisissez un thème principal, puis un sous-thème. Choisissez ensuite une palette de couleur en cliquant sur Couleurs et voyez votre texte et vos titres se transformer. Choisissez une police d’écriture. Elle s’appliquera automatiquement au texte et aux titres. Si vous désirez en appliquer une différente pour le titre, cliquez sur Polices, puis Personnaliser les polices… (tout au bas).
L’option Espacement de paragraphe vous permet de choisir divers espacements prédéfinis. Si vous souhaitez un alignement justifié pour votre texte, cliquez sur Espacement de paragraphe, puis choisissez Espacement de paragraphe personnalisé… (tout au bas).
Si le tout vous plaît, choisissez de le Définir par défaut (flèche bleue sur l’image). Ainsi, ce style apparaîtra par défaut à tous vos nouveaux documents! Oui, oui! Essayez-le et vous verrez! Encore un gain de temps pour vos documents futurs!

5 : Ajouter des effets de police d'écriture

Ce n’est pas encore parfait à votre goût? Alors allez encore plus loin avec le look de votre texte en essayant ce qui suit.

Exercice 4:

Le curseur sur votre grand titre, cliquez à droite sur l’encadré Titre 1 (dans la fenêtre de Style de l’onglet Acceuil), choisissez modifier… Dans cette fenêtre, cliquez sur Format (voir flèche verte sur l’image de droite) et choisissez Police. Cette fenêtre-ci s’affiche (voir image ci-dessous). Il s’agit de paramètres additionnels pour la police d’écriture. Amusez-vous à les essayer si vous ne les connaissez pas.

Vous pouvez également y modifier d’autres paramètres comme une bordure à votre titre, un effet d’ombre ou autre. Notez que si vous ne voulez que changer un seul mot sans modifier votre style, vous pouvez accéder à la personnalisation de police d’écriture à l'aide du petit carré en bas et à droite de la fenêtre Police dans l’onglet Accueil (flèche rouge sur l’image ci-dessous).

 


6 : Afficher les symboles de mise en forme

 

Dans l’onglet Accueil, cliquez sur le symbole indiqué d’un cercle violet sur l’image. Vous verrez apparaître plusieurs symboles dans votre texte. Pas de panique! Ils disparaîtront en cliquant de nouveau sur le même symbole. Quels sont-ils donc? Ils indiquent les marques de paragraphes et d’autres symboles de mise en forme. Par exemple, vous verrez partout où vous avez appuyé sur la touche « retour » ou « enter », les espaces entre les mots, les sauts de ligne que vous avez insérés, etc. À quoi ça sert? Il se peut très bien que vous n’ayez pas à vous en soucier. Par contre, il sera très pratique s’il vous arrive un souci du genre : une page vide apparaissant là où elle ne le devrait pas, ou des espaces entre certains paragraphes semblant plus grands que d’autres. Au lieu de vous arracher les cheveux de sur la tête, parce qu'après tout on en a besoin, pensez alors à afficher les symboles de mise en forme et ils vous indiqueront fort probablement où se trouve l’erreur!


J’espère que vous avez apprécié cette mini formation sur la mise en forme. N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires ou en me contactant par courriel (formulaire de contact au bas de la colonne de droite). J’essayerai d’y répondre au mieux de mes connaissances. 

Dans la partie suivante, nous verrons différentes astuces de navigation au travers d’un document, très pratique quand il contient plusieurs pages! J’ai montré une de ces astuces à ma patronne et collègue de longue date (coucou Colette si tu me lis!), et depuis, je crois qu’elle l’utilise très souvent! Alors, ne les manquez pas! À bientôt!

Cliquez ici pour consulter l'introduction de cette série d'articles.

jeudi 9 juin 2016

Word : astuces pratiques (introduction)



Bonjour! 

Voici une nouvelle série d’articles où j’ai pensé vous partager quelques astuces que j’utilise régulièrement dans le programme Word. Elles facilitent grandement mon travail et diminuent les pertes de temps. Certaines me sont maintenant indispensables et j’ai pensé qu’elles pourraient aussi le devenir pour vous. Ce sera donc très utile pour un auteur, mais également pour toute personne travaillant à l’aide de Word (n’hésitez pas à en informer vos proches qui l’utilisent).
Cela fait bien des années que j’utilise Word. J’ai connu de très anciennes versions! Si vous avez lu ma page « Qui suis-je? », vous vous souvenez peut-être que je suis une autodidacte. Je suis curieuse, je me promène et j'essaie divers outils du programme pour mieux le connaître. Au cours des années, j’ai donc la plupart du temps appris par moi-même, et parfois, d’autres m’ont aussi enseigné un ou deux astuces très pratiques. Je me rends compte que dans mon entourage, plusieurs de ces astuces sont inconnues. Vous en connaissez sans doute certaines, mais les connaissez-vous toutes? Je vous les partage donc. Il en existe encore bien d'autres dans le programme, je ne vous parlerai que de celles qui me semblent les plus pratiques.

Il se peut cependant qu’en cours de route j’ajoute certains points, mais pour le moment, j’ai prévu vous parler des catégories suivantes (chacun dans un article séparé) : mise en forme du texte et création, navigation, les insertions, mise en page, correction et statistiques. Abonnez-vous pour ne pas les manquer!

Note : j’utilise la version Word 2013 sur Windows 10, mais plusieurs de ces astuces se trouvent également sur de plus anciennes versions de Word.


Dans l’article d’aujourd’hui, je vous énonce d’abord un aperçu de ce dont je vous parlerai pour chacune des catégories. Il s’agira donc d’une mini formation avec Word! J’y intégrerai plusieurs images pour que le tout soit plus visuel pour vous. J’espère que ça vous plaira et que vous y apprendrez plusieurs astuces! Pour une consultation plus facile, j'ai ajouté à chacun des titres suivant, un lien vers l'article qui y est associé.

On peut facilement écrire un texte dans Word, sans se soucier de rien d’autre. Par contre, utiliser les styles dès le départ vous permettra d’ensuite vous y retrouver et y naviguer beaucoup plus facilement et rapidement. Ne vous inquiétez pas, il n’est jamais trop tard pour ajouter un style même sur un document terminé. Mais vous y gagnerez à le faire dès le début.

Vous apprendrez entre autres à :

  • Choisir un style et l'appliquer au texte
  • Créer un style personnalisé et l'appliquer au texte
  • Modifier un style (très pratique lors de modification rapide, par exemple, de la taille de tout votre texte ou des titres)
  • Créateur de style
  • Ajouter des effets de police d’écriture (juste pour le look!)
  • Afficher les symboles de mise en forme (pratique quand on ne comprend pas, par exemple, pourquoi une page vide apparaît dans notre document!)


Je vous parlerai ici des différentes façons pour vous aider à naviguer à travers un document de plusieurs pages. Car dérouler les pages, une à la fois, n’est pas pratique, est étourdissant, on ne s’y retrouve pas facilement, et prend de notre précieux temps!

Vous apprendrez entre autres à :

  • Atteindre directement une page précise
  • Utiliser le volet de navigation
  • Naviguer à l’aide des titres
  • Créer et modifier la table des matières


J’aime bien numéroter mes pages, il me semble que ça m’aide à m’y retrouver, surtout lorsque vient le temps de créer un document PDF de mon fichier. Pour cette formation, je l’ai d’abord écrite dans Word en y insérant des images d’impression d’écran que j’ai rogné. D’ordinaire bien apprécié lors de formations!

Vous apprendrez entre autres à :

  • Insérer un saut de page (je vous expliquerai comment ça peut vous éviter d'avoir des pages vides dans votre document)
  • Numéroter les pages du document
  • Insérer une note de bas de page (ce sont ces petits chiffres à côté d’un mot dans un texte qui renvoient à une note au bas de la page)
  • Insérer un symbole
  • Insérer et modifier une image


Avant d’imprimer ou d’envoyer votre document (par exemple, à votre patron ou à une maison d’édition), il est préférable d’avoir une belle mise en page. Cela facilite la lecture ou l’impression, et votre document paraît mieux fini.

Vous apprendrez donc entre autres à :
  • Afficher les règles
  • Personnaliser votre page (marge, orientation, taille, couleur)
  • Créer une marge de paragraphe pour tous les paragraphes en même temps. (Très rapide!)
  • Ajuster l’interligne et espacement
  • Ajouter un filigrane (c’est un texte ou une image en arrière-plan à votre texte)

Dans cette partie, vous comprendrez pourquoi la mise en forme est si importante! Car vous découvrirez à quel point cela vous facilitera tout travail de correction ou de modification de votre document!

Vous apprendrez donc entre autres à :
  • Effectuer une recherche rapide à l’intérieur du document (je m’en sers énormément!!! C’est indispensable! Cet outil évite de chercher une aiguille dans une botte de foin, ou un mot parmi 85 000 mots!)
  • Remplacer ou corriger un mot particulier partout dans votre texte en une seule manœuvre! (Rapide et simple!)
  • Supprimer un chapitre à l’aide du titre dans la navigation (eh oui, parfois on efface des chapitres en entier…)
  • Connaître les statistiques de votre document (pratique si vous devez, par exemple, connaître le nombre de mots ou de caractères espaces compris que peut vous demander un éditeur)


Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser. Il me fera plaisir d’y répondre au mieux de mes connaissances. Si vous utilisez d’autres astuces, je vous invite à les partager dans les commentaires!